Dimanche 16 décembre 2018

Une statue monumentale et problématique

Par Olivier Partos · L'ŒIL

Le 16 janvier 2017 - 144 mots

INDE - Le gouvernement indien s’apprête à ériger une sculpture en bronze de Chhatrapati Shivaji (1630-1680), seigneur de guerre vénéré par les actuels fondamentalistes hindous.

Une coalition entre le parti nationaliste de Narendra Modi, Premier ministre de l’Inde, et un parti régional d’extrême droite finance les 300 millions d’euros nécessaires. Le gouvernement projette d’ouvrir le chantier dans la baie de Bombay, à plus de 3,5 km des côtes. Prévue pour atteindre 192 m de hauteur, l’effigie deviendrait la plus haute du monde. Néanmoins, la construction s’inscrit dans le cadre d’un projet touristique d’ampleur qui met en péril la pêche locale. Des milliers de pêcheurs font grève pour protester contre les travaux. Ils estiment que l’édification pourrait gravement endommager l’écosystème marin, à la fois par la construction de la grande esplanade qui supportera la sculpture et par le passage des bateaux qui veulent s’y rendre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : Une statue monumentale et problématique

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque