Mercredi 20 novembre 2019

Un métier d’avenir

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 novembre 2005 - 129 mots

PARIS - Destiné à aider des étudiants du monde entier à se former au métier de gestionnaire du patrimoine mondial, un programme de bourses, soutenu par l’Unesco et financé par des entreprises françaises, a été lancé le 21 octobre.

Ces aides permettront aux heureux élus de suivre un master européen de « managers de site » dispensé par l’université de Cottbus (Allemagne) pour les monuments, ou par le University College de Dublin pour les sites naturels. Cinq bourses seront attribuées dans un premier temps en janvier 2006, sur un choix des deux universités. Pour ce projet, la compagnie d’assurance AXA s’est engagée à verser 350 000 euros sur trois ans, et le groupe d’audit Mazars, 120 000 euros sur deux ans. Ce partenariat est à l’initiative de l’association Vocations Patrimoine, présidée par le paléontologue Yves Coppens.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°225 du 18 novembre 2005, avec le titre suivant : Un métier d’avenir

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque