Dimanche 20 septembre 2020

Un Guggenheim français à Helsinki

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 25 août 2015 - 205 mots

Basée à Paris, l’agence Moreau Kusunoki Architectes a remporté le concours international en vue de la construction du Musée Guggenheim d’Helsinki, lancé en juin 2014.

Leur projet, sélectionné par le jury parmi plus de 1 700 propositions, se distingue par la grande flexibilité de son plan, un ensemble de pavillons recouverts d’un bardage en bois brûlé reliés entre eux par des esplanades et surplombés par une tour de 35 mètres de haut. « Deux bâtiments nous ont influencés explique le duo franco-japonais formé par Hiroko Kusunoki et Nicolas Moreau : le Louisiana Museum, près de Copenhague, pour sa façon de mettre en relation l’art, la nature et l’architecture ; et le Musée d’art contemporain du XXIe siècle de Kanazawa signé du cabinet d’architecture Sanaa, qui offre aux visiteurs une transparence sur les coulisses de son fonctionnement. » Pour présenter leur projet, Hiroko Kusunoki et Nicolas Moreau ont privilégié la simplicité : dans le choix des matériaux (essentiellement du bois), des formes (qui permettent de circuler d’un espace à l’autre sans perdre de vue le paysage) et même du langage, préférant au jargon technique un scénario ludique illustré par des dessins à la main d’Hiroko Kusunoki. Le musée pourrait voir le jour aux environs de 2020. 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°682 du 1 septembre 2015, avec le titre suivant : Un Guggenheim français à Helsinki

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque