Trésors du fonds Jacques-Doucet

Le Journal des Arts

Le 15 octobre 2007

À travers la présentation de 50 œuvres, l’ouvrage de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) souhaite faire connaître les trésors du fonds Jacques-Doucet dont il est le gestionnaire. Le couturier Jacques Doucet (1853-1929) avait fait don à l’Université de Paris, en 1917, de sa bibliothèque d’art et d’archéologie, riche de 100 000 imprimés, 500 manuscrits, 150 000 photographies, un millier de dessins, 10 000 estampes et 2 000 recueils de gravures. La personnalité du collectionneur et mécène est ici évoquée par son biographe, François Chapon, tandis que l’écrivain Bernard Comment s’interroge sur l’art de lire et de collectionner. Chacune des œuvres sélectionnées est accompagnée d’une notice explicative. Parmi elles figurent une épreuve à l’eau-forte (vers 1816-1824) issue de la série Disparates de Goya, un manuscrit du Cahier pour Aline réalisé par Paul Gauguin en 1893, un monotype à l’encre noire sur papier du Tub (1880) d’Edgar Degas ou encore ce dessin aquarellé signé Oudry figurant des Oiseaux de Chine (début du XVIIIe siècle).

Bernard Comment et François Chapon, Doucet de fonds en combles. Trésors d’une bibliothèque d’art, coédition INHA/Herscher, 2004, 144 p., 25 euros, ISBN 2-7335-0361-8.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°193 du 14 mai 2004, avec le titre suivant : Trésors du fonds Jacques-Doucet

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque