Samedi 7 décembre 2019

designer-styliste

Tom Ford, le parrain de l’art contemporain

L'ŒIL

Le 1 juin 2001 - 138 mots

Regard de velours, profil racé, milliardaire adulé, 40 ans en août, Tom Ford est le talentueux directeur de la création d’Yves Saint Laurent Rive Gauche et Gucci Group. Egalement mécène, le Texan a co-parrainé
« Les Années Pop » au Centre Pompidou. « En tant que designer, j’aime cette époque qui a accéléré l’émergence d’une idée nouvelle, celle du lifestyle ». De Paris, l’homme d’affaires ira rejoindre la Biennale de Venise. Après son partenariat en 1999 pour l’installation d’Ann Hamilton au Pavillon américain (tout en murmures et cascades de pigments), il a choisi cette année la puissante sculpture monumentale en spirales et ellipses de l’Américain Richard Serra. « L’un de mes artistes préférés, toutes époques confondues », affirme le styliste qui en souligne aussi « la puissance de la forme, les mouvements audacieux et les lignes pures ».

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°527 du 1 juin 2001, avec le titre suivant : Tom Ford, le parrain de l’art contemporain

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque