Dimanche 25 février 2018

Si ce n’est Bacon...

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 20 juin 2008

Bacon est-il l’auteur des dessins de la collection Barry Joule ? Un comité d’experts rendra son avis avant 2001, mais le public pourra en juger dès février, lors de l’exposition à Dublin de ces archives controversées.

LONDRES. Peu de temps avant sa mort, Francis Bacon avait confié à Barry Joule, son ami et homme à tout faire depuis 1978, près de cinq cents dessins. Il y a trois ans, après avoir placé son trésor dans un coffre, Joule s’est résolu à le montrer à quelques historiens. Premier spécialiste de Bacon, David Sylvester a laissé entendre que les dessins étaient bien de la main de l’artiste, avant d’émettre quelques doutes. Pour Brian Clarke, exécuteur testamentaire du peintre (lire le JdA n° 82, 30 avril), il serait “tout à fait irresponsable de la part de la succession de se prononcer pour ou contre, sans disposer d’un examen approfondi et de l’avis d’un spécialiste”. Probablement composé de David Sylvester, David Mellor, Michael Peppiat et d’experts de la Hugh Lane Gallery – propriétaire du fonds de l’atelier et possible bénéficiaire des archives Joule –, un comité devra donc rendre son avis à la fin de l’année prochaine. Mais d’ici là, la collection sera présentée en février au Musée d’art moderne de Dublin, malgré l’opposition de la succession Bacon. Un compromis a toutefois été trouvé, l’exposition s’intitulera : “Les archives Barry Joule : travaux attribués à Francis Bacon” (lire p. 3).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°92 du 5 novembre 1999, avec le titre suivant : Si ce n’est Bacon...

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque