Jeudi 12 décembre 2019

Shocking !

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 avril 2004 - 207 mots

LONDRES - Sobrement intitulée Alison Lapper enceinte, cette sculpture de Marc Quinn a été choisie pour dominer la quatrième colonne de Trafalgar Square à Londres.

Coiffant au poteau le projet de Sarah Lucas – une voiture entièrement recouverte des fientes de pigeons –, le projet de Marc Quinn ne présente aucun rapport avec les célèbres volatiles de la place londonienne. L’allusion au contexte est plus subtile. Dépourvue de bras et de jambes depuis la naissance, Alison Lapper se tient nue et enceinte, le port altier. À quelques pas, l’amiral Nelson trône sur la colonne de Trafalgar sans son bras droit, qu’il avait perdu lors de la bataille de Santa Cruz en 1797. Symbole de l’héroïsme féminin, cette sculpture de 4,70 mètres de haut sera réalisée en marbre blanc et installée au printemps 2005. « Je la considère comme un hommage moderne à la féminité, au handicap et à la maternité », a déclaré Alison Lapper, le modèle de Marc Quinn, alors enceinte de huit mois et demi. Les réactions des Londoniens devraient être mitigées, mais les pigeons se réjouiront de la victoire ex-æquo de L’Hôtel pour les oiseaux de Thomas Schütte, structure en Perspex aux couleurs acidulées, qui ornera la quatrième colonne à partir de l’été 2006.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°190 du 2 avril 2004, avec le titre suivant : Shocking !

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque