Samedi 17 février 2018

Rome, Hadid did it

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 29 juillet 2008

Zaha Hadid vient de remporter le concours d’architecture pour la transformation de l’ancienne Caserne Montello, à Rome, en Centre national d’art contemporain et d’architecture, qui a pour ambition de devenir le « Beaubourg » de la capitale italienne.

ROME - Le projet de l’architecte d’origine iranienne, âgée de quarante-sept ans, a été choisi parmi une quinzaine de propositions dont celles de Steven Holl, Toyo Ito, Rem Koolhas ou Jean Nouvel. Le jury a notamment été séduit par la façon originale dont elle a tenu compte des bâtiments préexistants, dessinant des éléments modulaires qui font écho à l’urbanisme de ce quartier de Rome. L’ouverture d’un Centre national pour l’art contemporain avait été décidée par l’ancien ministre italien de la Culture, Walter Veltroni, qui avait alloué à sa construction un budget de 143 milliards de lires (48 millions de francs). Formée à l’Architectural Association School of Architecture, à Londres, Zaha Hadid s’est d’abord fait connaître comme “architecte de papier”. Après avoir remporté plusieurs concours d’idées, elle a construit, pour la première fois en 1986, des logements à Berlin, puis une caserne de pompiers pour Vitra à Weil am Rhein (Allemagne). Son dernier projet, le nouveau Centre d’art contemporain de Cincinnati, aux États-Unis, devrait ouvrir en 2001. En France, Zaha Hadid étudie actuellement une intervention pour le terminus de Hoenheim, au bout de la nouvelle ligne de Tramway de Strasbourg.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°80 du 2 avril 1999, avec le titre suivant : Rome, Hadid did it

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque