Mardi 17 septembre 2019

Questions épineuses

Le Journal des Arts

Le 1 mai 1994 - 238 mots

Le journal The Daily Kommersant publie des informations recueillies par la journaliste américaine Ginger Henry-Kyuntsel concernant le tableau de Van Gogh La Maison blanche la nuit, appartenant à la collection d’Otto Krebs, conservé actuellement à l’Ermitage, et qui est apparu soudainement sur le marché occidental de l’art.

Deux questions essentielles se posent : est-ce effectivement l’original qui est proposé à la vente, et le tableau a-t-il été volé au musée ? La journaliste en ajoute une troisième, assez embarrassante : les œuvres emportées d’Allemagne sont-elles conservées en sécurité dans les réserves russes ?
 
Il est vrai que le journal accompagnait l’article d’un commentaire de la rédaction disant qu’on ne peut en aucun cas considérer le vol comme établi. Toutefois la panique a déjà fait son apparition sur le marché de l’art et dans les musées allemands. L’article cite également le directeur de l’Ermitage, Mikhaïl Piotrovsky, pour qui la campagne déclenchée en Occident vise à discréditer les musées russes avant la reprise des négociations sur la restitution.

Si la rencontre prévue entre Boris Eltsine et Helmut Kohl a lieu, le mois de mai pourrait apporter une nouvelle longtemps attendue. La lettre confidentielle de B. Eltsine à H. Kohl contiendrait, selon certaines sources, la promesse de rendre la collection de Brême, mais à des conditions "concertées", prévoyant notamment la remise d’une partie de la collection aux musées dont dépend le financement des travaux de restauration des églises de Novgorod.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°3 du 1 mai 1994, avec le titre suivant : Questions épineuses

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque