Mercredi 20 novembre 2019

Prix Pritzker 2005

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 avril 2005 - 112 mots

LOS ANGELES - Considéré comme la plus haute distinction en architecture, le prix Pritzker 2005 a été décerné à l’Américain Thom Mayne, 61 ans, salué pour son esprit «Â rebelle ».

Fondateur de l’agence Morphosis, à Los Angeles, Thom Mayne marie les nouvelles technologies et les matériaux dernier cri. Cette audace se retrouve dans ses œuvres célèbres, tel le lycée Diamond Ranch, à Pomona (Californie), ou le siège de BMW, à Munich. Parmi ses projets actuels figurent le Design Center de Taïpeh (Taïwan), la tour Sun à Séoul (Corée du Sud) et des logements sociaux à Madrid. Morphosis a aussi gagné la compétition pour la construction du village olympique de New York, ville candidate aux Jeux de 2012.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°212 du 1 avril 2005, avec le titre suivant : Prix Pritzker 2005

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque