Samedi 15 décembre 2018

Prises de guerres

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 février 2000 - 123 mots

BEYROUTH - Le Liban s’apprête à demander le retour des antiquités qui lui ont été volées dès les premières années d’occupation du pays par Israël en 1982.

Pour le ministre de la Culture libanais, Mohammad Youssef, « il est inconcevable de ne pas réclamer à Israël de rendre les pièces volées, surtout lorsque toutes les lois internationales protègent la culture ». Le Liban avait à plusieurs reprises accusé Israël de voler des antiquités, notamment dans la ville portuaire de Tyr et ses environs. Israël avait à chaque fois démenti sans toutefois fournir d’explications sur les travaux de fouilles engagés par son armée dans cette région. Suspendues depuis 1994, les négociations de paix entre le Liban et Israël devraient reprendre parallèlement aux pourparlers syro-israéliens.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°98 du 4 février 2000, avec le titre suivant : Prises de guerres

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque