Vendredi 15 novembre 2019

Pompidou en chantier

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 avril 2005 - 218 mots

PARIS - Présentés le 17 mars dernier par son président, Bruno Racine, les résultats du Centre Pompidou montrent la bonne santé de l’institution en 2004, notamment pour le Musée national d’art moderne (MNAM), dont la fréquentation a augmenté de 11 %, avec 1 275 029 entrées.

Parmi les grands succès de 2004, l’expo-sition « Joan Miro » a attiré 475 601 visiteurs, « Sophie Calle. M’as-tu vue ? », 195 382 et « Sons et lumières », 186 142. Mais, en raison de la mise aux normes de la sécurité incendie, les niveaux 4 et 5 du bâtiment, abritant des collections historiques et contemporaines, devront fermer à tour de rôle à partir du 13 juin jusqu’à la fin 2006. Une opération estimée à 6 millions d’euros, dont le Centre, rouvert il y a tout juste cinq ans après vingt-sept mois de travaux faramineux, se serait sans doute passé. À cette occasion, de juin 2005 à février 2006, les collections du musée seront présentées de manière thématique, interdisciplinaire et non chronologique. L’événement, intitulé « Big Bang, destruction et création dans l’art du XXe siècle », est une première. La grande exposition de l’automne 2005, organisée avec la National Gallery de Washington, en collaboration avec le MoMA de New York, sera consacrée à « Dada ». En 2007, l’établis-sement qui fêtera ses 30 ans devrait également inaugurer son antenne à Metz. Le Centre, est par ailleurs candidat à la création d’un nouveau musée d’art moderne à Hongkong, dont l’ouverture serait prévue pour 2012.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°212 du 1 avril 2005, avec le titre suivant : Pompidou en chantier

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque