Vendredi 14 décembre 2018

UNESCO

Patrimoine mondial

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1994 - 248 mots

Neuf nouveaux sites sur la liste du Patrimoine culturel de l’humanité.

Neuf sites ont été récemment ajoutés à la liste du Patrimoine culturel de l’humanité. Ces décisions seront prochainement entérinées par le comité du Patrimoine mondial :

1. Tibet. Lhassa, Palais du Potala, résidence des dalaï-lamas depuis le XVIIe siècle.
2. Italie. Vicence, qui compte de nombreux palais de Palladio.
3. Finlande. Petajavesi : une église en bois du XVIIIe siècle.
4. Pérou. Les dessins géométriques des Nezcas.
5. Suède. Stockholm. Le cimetière des années 1920 du parc de Skogskyrko.
6. Lituanie. Vilnius. Le centre historique de la ville, capitale de 1323 à 1529, (une mosquée, une synagogue, quarante églises et un château du XIVe siècle).
7. Australie. Ayers Rock, montagne sacrée des Aborigènes, ornée de peintures rupestres.
8. Géorgie. Ghelati, ensemble monastique des XIe-XIIIe siècles.
9. Allemagne. Völklingen, centre industriel sarrois du XIXe siècle.

L’Unesco a répertorié 411 sites appartenant au Patrimoine de l’humanité, répartis dans 95 pays, qui ont une importance culturelle ou naturelle. L’inscription sur cette liste implique que les gouvernements des pays concernés assurent leur conservation, et qu’ils peuvent bénéficier de subventions accordées par le Fonds du patrimoine mondial.

Mais l’inscription des sites sur la liste n’est pas une mesure toujours suffisante, et l’Unesco va devoir intervenir pour garantir leur protection : seize sites menacés par des calamités naturelles ou par l’intervention humaine ont déjà fait l’objet d’une liste d’urgence. Parmi ceux-ci les temples d’Angkor, au Cambodge, et la ville de Dubrovnik en Croatie.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°7 du 1 octobre 1994, avec le titre suivant : Patrimoine mondial

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque