Dimanche 21 octobre 2018

Directrice

Noëlle Tissier, quand Sète se met en 4

L'ŒIL

Le 1 septembre 1999 - 164 mots

Directrice du Centre régional d’Art contemporain de Sète depuis trois ans, Noëlle Tissier (© F. Lagarde) aime brasser les gens et les idées, produire des mouvements avec et pour les artistes. Il s’agit ici d’une confrontation de lieux, de plasticiens et de regards extérieurs. Dans les anciens entrepôts frigorifiques de poissons, le critique Nicolas Bourriaud propose par exemple, jusqu’au 10 octobre, son exposition « Le capital, tableaux, diagrammes et bureaux d’études ». « En dehors des cartes » suivra à l’automne sous le commissariat de l’Islandaise Gudbjörg Kristiandottir et de Noëlle Tissier elle-même. Cette ancienne directrice et créatrice de la Villa Saint Clair, une résidence pour les artistes, aime avant tout faire venir des créateurs dans sa ville, dans cette région où elle habite depuis plus de vingt ans. De Jean-Pierre Bertrand à Ming en passant par Sarkis ou Philippe Ramette, tous en parlent. Ils n’attendent qu’une chose : y revenir.

CRAC, 26, quai Aspirant Herber, 34200 Sète, tél. 04 67 74 94 37.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°509 du 1 septembre 1999, avec le titre suivant : Noëlle Tissier, quand Sète se met en 4

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque