Vendredi 6 décembre 2019

Nicolas Bourriaud succède à Henry-Claude Cousseau

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 novembre 2011 - 149 mots

PARIS - La nomination de Nicolas Bourriaud à la direction de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, en remplacement d’Henry-Claude Cousseau qui a fait valoir ses droits à la retraite n’est qu’une demi-surprise. Très tôt déclaré, trop tôt même au point de provoquer des rumeurs sur d’éventuelles promesses qui lui auraient été faites, l’ancien cofondateur du Palais de Tokyo (1999-2006) dirigeait l’Inspection de la création artistique au ministère de la Culture et de la Communication depuis janvier 2010, après son retour de la Tate Britain de Londres. Au terme d’une première sélection, Nicolas Bourriaud s’était trouvé en concurrence avec Yves Aupetitallot, directeur du centre d’art Le Magasin à Grenoble, l’artiste Jean-Marc Bustamante, l’historienne Patricia Falguières, l’enseignant et historien de l’art Adrien Goetz et la directrice adjointe du Musée national d’art moderne Catherine Grenier. Une mini-campagne en faveur de la nomination d’un artiste avait un temps animé la blogosphère.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°356 du 4 novembre 2011, avec le titre suivant : Nicolas Bourriaud succède à Henry-Claude Cousseau

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque