Vendredi 19 octobre 2018

États-Unis

Mickey Mouse ne s’installera pas à Haymarket

Le Journal des Arts

Le 1 novembre 1994 - 253 mots

La compagnie Walt Disney a annoncé sa décision de retirer son projet de parc consacré à l’histoire américaine, qui devait être implanté dans un site proche de l’un des champs de bataille les plus importants de la guerre de Sécession, près du village de Haymarket.

WASHINGTON - Mickey Mouse ne s’installera pas à Haymarket, dans le comté de Prince William en Virginie, au nord de Washington.
Le parc de 150 hectares initialement prévu devait s’appeler "L’Amérique de Disney". Les attractions auraient reconstitué des événements et des décors historiques. Les visiteurs auraient pu participer à des combats, se promener dans des rues du XIXe siècle, visiter des quartiers d’esclaves et des tentes d’Indiens. Les plans prévoyaient 7 500 hectares consacrés à l’hôtellerie, à la restauration et aux boutiques de souvenirs. Disney voulait imprimer au parc sa conception du patriotisme. "Ce parc devrait montrer [que l’Amérique] est le meilleur des pays possibles, que son système est le meilleur de tous les systèmes possibles, que c’est un pays où l’on est heureux de vivre, et que si l’on n’a pas la chance d’y vivre, on n’a qu’une envie : participer à l’expérience américaine", avait déclaré Michael Eisner, P.D.G. de Disney.

Plus de cent historiens étaient partis en croisade contre le projet, redoutant une vision très simplifiée de l’histoire. La décision, inattendue, d’abandonner le projet reflète surtout la crainte d’une longue action en justice. Celle-ci aurait en effet pu révéler les plans détaillés de Disney pour le site, mais aussi les pots-de-vin somptueux versés aux élus locaux.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°8 du 1 novembre 1994, avec le titre suivant : Mickey Mouse ne s’installera pas à Haymarket

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque