Samedi 15 décembre 2018

L’Unicef vend une partie de la collection du docteur Rau

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 février 2013 - 133 mots

ALLEMAGNE - Selon le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, Unicef Allemagne compte disperser aux enchères 533 œuvres de la fameuse collection de Gustav Rau, dont il avait hérité à la suite de son décès en 2002.

Composée de 743 peintures et sculptures allant du Moyen Âge tardif au début du XXIe siècle, la collection, où apparaissent par ailleurs les plus grands noms de l’histoire de l’art, est estimée 600 millions d’euros.

Le médecin et philanthrope allemand avait défini un noyau dur d’œuvres inaliénables jusqu’en 2026, afin qu’elles soient présentées au public. Les œuvres que l’Unicef prévoit de céder se trouvent donc en marge de ce noyau, mais incluent cependant des peintures de Fragonard, de Monet et du Greco. Un appel d’offres a été lancé auprès des plus grandes maisons de ventes aux enchères.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°385 du 15 février 2013, avec le titre suivant : L’Unicef vend une partie de la collection du docteur Rau

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque