Lundi 17 décembre 2018

L’ombre du général de Gaulle sur Hollande ?

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 12 décembre 2016 - 146 mots

PHOTOGRAPHIE - Relancé depuis trois ans, le prix Élysée de la photographie distingue chaque année une image d’un photojournaliste accrédité à suivre l’actualité présidentielle.

Pour l’édition 2016, deux lauréats sont ex-aequo : Thomas Petit-Obrador de l’agence Ze place to see pour son cliché du Président traversant la cour des Invalides lors de l’hommage rendu aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, et Philippe Wojazer de Reuters pour son portrait de François Hollande avec en arrière-plan l’ombre d’un homme à képi aux faux airs du général de Gaulle. Le chef de l’État s’en est amusé : « Certains pourraient croire qu’il y a des esprits au sein du Palais de L’Élysée », a-t-il déclaré avant de livrer l’identité de l’ombre : celle du commandant militaire de l’Élysée lors de la rencontre de François Hollande avec les chefs d’État et de gouvernements africains pendant la COP 21.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°697 du 1 janvier 2017, avec le titre suivant : L’ombre du général de Gaulle sur Hollande ?

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque