Vendredi 13 décembre 2019

L’IMA, c’est tout un programme

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 18 février 2005 - 127 mots

PARIS - Yves Guéna, président de l’Institut du monde arabe (IMA), a présenté le 7 février la programmation et les orientations futures de l’institution. Les prochaines grandes expositions évoqueront « L’âge d’or des sciences arabes » (octobre 2005), « Venise et l’Orient » (2006), « Les Phéniciens » (2007), tandis que « Pharaon » (lire le JdA n° 203, 19 nov. 2004) devrait être prolongée. L’IMA est, par ailleurs, en contact avec le gouvernement irakien pour organiser une manifestation sur « Les trésors de l’Irak ». Une présentation d’œuvres de peintres arabes contemporains est aussi prévue à partir de juin. Yves Guéna a insisté sur l’orientation qu’il voulait donner à l’IMA, « vers le contemporain et la modernité ». Il a rappelé son intention de favoriser la coopération scientifique. Le 3 mars aura ainsi lieu la première rencontre avec de jeunes scientifiques arabes.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°209 du 18 février 2005, avec le titre suivant : L’IMA, c’est tout un programme

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque