Lundi 17 décembre 2018

Les tableaux trahissent les maladies

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 16 janvier 2017 - 54 mots

INSOLITE - Des chercheurs de Liverpool affirment que les maladies neurodégénératives des peintres peuvent être diagnostiquées très en amont dans leurs toiles. En analysant des tableaux de Dalí, atteint de Parkinson, et de de Kooning, souffrant d’Alzheimer, ils ont observé que les prémices des maladies y étaient décelables des années avant le diagnostic clinique.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : Les tableaux trahissent les maladies

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque