Lundi 10 décembre 2018

Les surprises de la LGV Est

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 mars 2010 - 106 mots

STRASBOURG - Conduites par l’Institut national de recherches archéologiques préventives jusqu’en décembre, les fouilles menées dans le cadre des travaux de la 2e phase de la ligne à grande vitesse Est-européenne (LVG Est) ont mis au jour à Gougenheim (Bas-Rhin) un ensemble de sépultures datant du néolithique récent (4 700 à 3 200 av. J.-C.).

Cette trentaine de fosses circulaires abritant 44 squelettes d’adultes et d’enfants constitue un site de « dimension européenne », « une manne pour la paléoanthropologie », selon les archéologues. Le coût total des fouilles est estimé à 12 millions d’euros, sur les deux milliards d’euros de travaux de la LGV Est.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°321 du 19 mars 2010, avec le titre suivant : Les surprises de la LGV Est

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque