Lundi 10 décembre 2018

écrivain

Les passions d’Anne de Caumont

L'ŒIL

Le 1 juillet 2000 - 173 mots

Tout récemment parue chez Grasset, La passion aux enchères est l’« histoire de cinq objets qui me tenaient à cœur et qui ont défrayéla chronique des salles de vente », explique Anne de Caumont. « C’est aussi raconter comment l’art en ce siècle n’a cessé d’hésiter entre l’amour et l’argent. Que ce soit la passion de Warhol pour Marilyn Monroe, l’histoire de l’émeraude du Grand Moghol offerte par Edouard VIII à Wallis Simpson ou l’amour fou de Maillol, alors âgé de 76 ans, pour un jeune modèle de 16 ans, Dina Vierny... Encore une fois tout est passion. » Secrétaire générale du Prix Fémina depuis 1970, elle aime les grandes destinées, les grands hommes comme les objets monumentaux et inattendus qui sortent de l’ordinaire. Auteur de plusieurs ouvrages dont une Histoire de la banque Lazard, un roman sur Madame Caillaux et une biographie d’Ambroise Roux, Anne de Caumont sait une chose : « La passion dévore et fait vivre. »

Anne de Caumont, La Passion aux enchères, éd. Grasset, 268 p., 116 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°518 du 1 juillet 2000, avec le titre suivant : Les passions d’Anne de Caumont

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque