Les mystères du Printemps

Journée de gratuité le 4 mai dans les musées européens

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 3 décembre 2007

Le dimanche 4 mai, en France et dans toute l’Europe, 1 400 musées ouvriront gratuitement leurs portes. Pour sa cinquième édition, le Printemps des musées réunit les institutions autour du thème “Mystères et découvertes”?. Au programme : conférences, accrochages thématiques, expositions-dossiers, lectures, interventions d’artistes, jeux-concours, ateliers et autres événements.

PARIS - Une installation sonore interactive au Musée historique de Mulhouse, une dégustation de crus au Musée de la vigne et du vin à Lézignan-Corbières (Languedoc-Roussillon), une cérémonie du thé dans les jardins du Musée Guimet, un jeu de piste pour découvrir des fossiles au Muséum d’histoire naturelle de Paris, un cube de lumière et de couleurs à l’Académie d’arts et sciences de Croatie, à Zagreb... les musées de France et d’Europe ont imaginé quantité de scénarios pour honorer la cinquième édition du Printemps des musées. Le thème retenu cette année, “Mystères et découvertes”, sied à ravir aux établissements dédiés à l’archéologie, comme le Musée de Berck-sur-Mer (Nord – Pas-de-Calais) qui propose une série de vidéos et conférences sur les secrets de la restauration d’objets archéologiques. Le conservateur du Musée Saint-Raymond de Toulouse, Daniel Caze, commentera le dimanche 4 mai certains vestiges issus de la collection permanente, tel le four à chaux découvert sous le musée, tandis que le Musée de l’Artillerie, à Draguignan, livre dans une exposition-dossier programmée à l’occasion de la manifestation quelques-uns des secrets du canon XVIIIe siècle découvert par des plongeurs au large de Cannes en 1995. D’autres initiatives permettent aux visiteurs d’appréhender les collections des musées en s’amusant, comme au Musée du Petit Palais, à Paris, fermé depuis 2001, où est organisé un conte-promenade à travers ses jardins. Le Musée d’Orsay propose quant à lui un concours ouvert à tous entre 10 heures et 15 heures : chaque candidat doit, à l’aide de quelques indices, retrouver l’œuvre dont il s’agit dans le musée puis répondre ensuite à un questionnaire à son sujet. De nombreux pays européens tels l’Allemagne, l’Italie, le Portugal, la Belgique, la Finlande ou la Grèce participent à ce “Printemps” qui a également conquis des contrées plus lointaines comme l’Arménie, Chypre, la Russie, l’Ukraine ou encore la Lettonie.

Pour le programme complet, consulter le site : http://printempsdesmusees.culture.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°170 du 2 mai 2003, avec le titre suivant : Les mystères du Printemps

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque