Samedi 24 février 2018

designer

Les meubles essentiels de Jean-Marie Massaud

L'ŒIL

Le 17 mars 2008

Jean-Marie Massaud est grand, baraqué, la boule à zéro faisant ressortir un regard noisette et curieux. D’une magnifique voix grave, il vous cite pêle-mêle les noms d’Einstein, Enzo Mari ou Rothko pour vous démontrer qu’il déteste le conformisme sous toutes ses formes, et vous déclare avec subtilité que naturellement aujourd’hui il faut être écologique mais que « pour certains l’écologie c’est le bois à tout prix, pour d’autres c’est le plastique pour éviter de dévaster les forêts ». Pour être de la même génération, pour avoir étudié à l’Ensci/Les Ateliers et pour avoir travaillé avec l’incontournable Starck, il est étiqueté sous le label « les petits enfants de Starck », ce groupe rassemblant Matali Crasset, Beef, Bretillot/Valette et Patrick Jouin, que Pierre Staudenmeyer de la galerie Neotu et leur aîné Christophe Pillet exposent à Boulogne-Billancourt, jusqu’au 30 avril. Précipitez-vous pour admirer les créations de Massaud. Il est, pour l’instant, et indubitablement, le designer français le plus cohérent, le plus indépendant de ce groupe. Il sait ce qu’il veut : fuir les habitudes, échapper au côté laborieux et rébarbatif du quotidien, rester libre, réfléchir aux besoins autant qu’au plaisir de l’individu (si possible de façon universelle) en se penchant sur ses désirs ataviques refoulés, apporter paix ou du moins apaisement, ne croire qu’à son intuition, se méfier des grandes théories et des clichés. Et il le fait. Fidèle à la curiosité et à la passion de son enfance qu’il partageait entre le sport, les encyclopédies Tout l’Univers et le manuel Géo Trouvetout publié alors par le Journal de Mickey. Le petit inventeur s’est mué en une sorte de Candide joyeux du troisième millénaire lequel, avec innocence et intelligence, est capable de se lancer dans le projet d’un nouveau sous-marin comme d’une maison-terrier. S’il rêve encore de chambres comme des cabanes dans les arbres, il a déjà réalisé quelques objets affectifs étonnants, telle la salière amoureuse du poivrier et réunis par un aimant, tel le salon au sol transformable et planté d’herbe, tel le lampadaire dont l’abat-jour est noir, qui non seulement éclaire mais fait surgir un soleil, tel le flacon de parfum pour homme Nemo de Cacharel. Rarement flacon aura été aussi sobre et énigmatique, chargé d’autant de réminiscences. On y retrouve tous ses credos : l’extrême simplicité (et simplification) qui débouche sur ce qu’il appelle l’évidence ; l’intuition ; l’attention aux détails les plus infimes, un raffinement qu’il a appris au Japon ;
la sensualité (la matière est douce et se réchauffe au contact de la main) ; la maniabilité qui correspond au geste (ne pas oublier l’usage !). Bref le souci de l’ergonomie allié à l’élégance.
Et parmi ses meubles, il en est un emblématique de sa démarche qui va « à l’essentiel en termes de matière, d’usage et de sens », c’est sa chaise-longue Horizontal Chair, éditée par E & Y et présentée au Musée des Arts décoratifs de Paris en janvier 1999. Là encore se matérialise le désir d’aller le plus loin possible dans l’abstraction. La chaise devient une image symbole, un idéogramme, signifiant le repos dans la légèreté. Il a dessiné une simple ligne souple, comme une virgule ou une aile, suffisamment épaisse pour inviter au confort, suffisamment immatérielle pour suggérer le flottement. Faite en technopolymère, cette matière composée de protéines animales, non toxique pendant la fabrication, a l’apparence très sensuelle d’une peau, douce, élastique, presque moite, et pousse la performance jusqu’à avoir la capacité miraculeuse de cicatriser en surface ! Dire de ses meubles qu’ils sont minimalistes, non. Mais essentiels, évidents, oui. Jean-Marie Massaud est un designer à l’hédonisme déclaré.

À lire : Pascale Cassagneau et Christophe Pillet, Petits Enfants de Starck ?, éd. Dis Voir, 128 p., 70 ill., 135 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°514 du 1 mars 2000, avec le titre suivant : Les meubles essentiels de Jean-Marie Massaud

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque