Dimanche 24 janvier 2021

Les malheurs du patrimoine afghan

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 novembre 2008 - 107 mots

Une vingtaine d’objets archéologiques ont été volés fin septembre dans le Musée d’Herat, la principale ville de l’ouest de l’Afghanistan.

KABOUL - Ils datent de l’époque préislamique (époque bouddhiste, avant le VIIIe siècle), ghaznéide (XIe siècle) et timouride (XVe siècle). Lors d’une conférence de presse début octobre, le ministère de la Culture afghan a évoqué un « gang puissant et très bien organisé » précisant que l’un des deux suspects arrêtés était décédé en prison. Endeuillé par près de trente années de guerre, l’Afghanistan a déjà perdu de nombreux vestiges archéologiques et objets d’art, souvent transportés en contrebande au Pakistan voisin pour être revendus dans le monde.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°290 du 31 octobre 2008, avec le titre suivant : Les malheurs du patrimoine afghan

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque