Mercredi 28 octobre 2020

Les héritiers d’Arman trouvent un accord

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 29 novembre 2017 - 80 mots

New York. Un litige opposait depuis 2005, année de décès du sculpteur, ses enfants à sa dernière femme, Corice Canton, épousée en 1971.

En jeu, la titularité du droit moral de l’artiste. Les batailles judiciaires et l’incertitude sur les certificats d’expertise ont mis à mal la cote de l’artiste, incitant les parties à s’accorder pour protéger leurs patrimoines respectifs. Un « comité Arman », composé des deux parties, va être constitué pour assurer l’authentification, publier un catalogue raisonné et édifier un musée.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°490 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : Les héritiers d’Arman trouvent un accord

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque