Samedi 24 février 2018

Les expositions les plus visitées en 1998 : Van Gogh, Monet, Degas, la moto et Versace

Le Journal des Arts

Le 7 août 2008

Nous avons recensé, en collaboration avec nos partenaires éditoriaux du Giornale dell’Arte et de The Art Newspaper, la fréquentation de près de 200 expositions dans le monde en 1998. Contrecoup des grèves dans les musées ou choix de thèmes moins porteurs, la France ne totalise que 15 expositions de plus de 100 000 visiteurs sur les 86 que nous avons relevées dans cette catégorie. Ce sont les États-Unis qui détiennent la palme, et tout particulièrement le Walker Art Center de Minneapolis, qui a présenté l’an dernier six manifestations se chiffrant en centaines de milliers d’entrées.

Comme toujours, les grandes rétrospectives monographiques font recette, surtout lorsqu’elles concernent des artistes aussi célèbres que Van Gogh, Monet, Picasso, Degas et Léonard de Vinci – qui monopolisent treize des trente premières lignes de notre liste – ou bien des personnages médiatiques. Ainsi, la décision du Metropolitan de consacrer ses cimaises au couturier Gianni Versace, quelques mois après son assassinat, s’est révélée payante : plus de 410 000 visiteurs s’y sont précipités. Plus surprenant, Lorenzo Lotto, Edward Burne-Jones et Gustave Moreau ont également attiré un public important (plus de 350 000 personnes pour le premier, environ 180 000 pour le second et près de 115 000 pour le dernier). De même, l’art contemporain tire bien son épingle du jeu : le Walker Art Center de Minneapolis a reçu 190 282 visiteurs pour Joseph Beuys et 179 465 pour “La photographie des années quatre-vingt-dix” ; “Autodidactes du XXe siècle”, au Philadelphia Museum of Art, a attiré 154 443 personnes. Et l’Europe n’est pas en reste. Lucian Freud à la Tate Gallery, Anthony Caro à la National Gallery et Alechinsky au Jeu de Paume dépassent les 100 000 visiteurs.

Parmi les expositions thématiques, l’art non-européen et l’archéologie font plusieurs bons scores, notamment “5 000 ans d’art chinois”, “Tapis indiens de l’époque moghole”, “Mémoire d’Empire”, “l’Égypte romaine”, “La gloire d’Alexandrie” ou “Les Grecs anciens en Espagne”. Cependant, les Américains montrent un véritable intérêt pour les thèmes de société actuels, comme le prouvent les succès de “L’art de la moto” et “La conception des parcs Disney”. Cet effort de proximité – avec tout ce qu’il peut avoir, par ailleurs, de démagogique – se retrouve sous une autre forme en France, où les musées multiplient les expositions-dossiers portant sur leurs collections ou sur des recherches récentes. Destinées avant tout au public local, elles ne sauraient évidemment rivaliser avec les manifestations d’envergure internationale qui figurent ici. Ce mouvement de valorisation des fonds permanents n’en mérite pas moins d’être signalé.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°77 du 19 février 1999, avec le titre suivant : Les expositions les plus visitées en 1998 : Van Gogh, Monet, Degas, la moto et Versace

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque