Dimanche 24 janvier 2021

Les droits de l’homme selon Barceló

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 25 novembre 2008 - 136 mots

Inauguré le 18 novembre, la nouvelle salle du Conseil des droits de l’homme du Palais des Nations à Genève – vaste espace circulaire de 1 500 m2 – arbore désormais des allures de soucoupe volante dominée par une voûte à la fois marine, rupestre et galactique après l’intervention sur sa voûte de l’artiste espagnol Miquel Barceló.

GENÈVE -  La rénovation de cette Salle des droits de l’homme et de l’alliance des civilisations a coûté au total un peu plus de 20  millions d’euros  : 18,5  millions budgétés et un dépassement prévu de 10  %. Financé à 60  % par des entreprises espagnoles, le projet a créé la polémique en Espagne après que la presse a révélé que 500  000  des 7,8  millions d’euros versés par l’État auraient été amputés sur le fonds de l’aide au développement.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°292 du 28 novembre 2008, avec le titre suivant : Les droits de l’homme selon Barceló

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque