Les Brèves : Le Musée de Kaboul, Charles Villeneuve, Le Grand Prix d’Architecture...

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 octobre 2009

Le Musée de Kaboul va rentrer en possession de quelques pièces qui lui ont été volées l’an dernier : deux sceaux, deux têtes d’ivoire sculpté d’Ai Khanum – un lion et un taureau – et six médaillons moulés d’après d’antiques plateaux grecs. Elles ont été rachetées au marché noir, après de longues tractations, par l’Association de préservation de l’héritage culturel afghan. Ces pièces seront restituées au musée, dont les collections ont été mises à l’abri en septembre 1996 dans les caves de l’hôtel Kaboul (lire le JdA n° 31, décembre 1996).

La Commission nationale des "Centres culturels de rencontre" présidée par Jacques Rigaud, conseiller d’État honoraire, a émis un avis favorable sur quatre nouveaux projets de centres qui pourraient recevoir le label du ministère de la Culture. Ces projets concernent : "les rencontres autour de l’art contemporain", au Centre d’art contemporain de Kerguéhennec (Morbihan) ; "la création artistique et le développement des échanges franco-américains", au château de La Napoule (Alpes-maritimes) ; "l’architecture et l’alliance des arts", à la Villa Noailles de Mallet-Stevens, près de Fréjus (Var) ; "le paysage et l’aménagement de l’espace, au Prieuré de Lavoute-Chilhac (Haute-Loire). Il y a sept centres en France. Fin 1996, le ministre de la Culture avait souhaité que, d’ici deux ans, soit mis en place au moins un Centre culturel de rencontre par région.

Charles Villeneuve, lauréat du Grand Prix d’Architecture
Le Grand Prix d’Architecture de l’Académie des beaux-arts, l’une des cinq académies qui composent l’Institut de France, avait cette année pour thème "Une gare de TGV et son environnement" sur le site dit "Euro­méditerranée" de Marseille. Il a été décerné à Charles Villeneuve, vingt-cinq ans (École d’architecture de Paris-Val de Marne, Grand Prix et Prix Charles Abella, d’un montant de 120 000 francs) et à Étienne Jacquin, vingt-huit ans (École supérieure d’architecture, deuxième prix, 40 000 francs). Le troisième prix et Prix Paul Arfvidson, d’un montant de 20 000 francs est allé à François Zab, vingt-deux ans (École d’architecture de Paris-Val de Marne), tandis que les bourses de la Mutuelle des architectes français, d’un montant global de 150 000 francs, ont été attribuées respectivement à Charles Villeneuve (50 000 francs), Étienne Jacquin (50 000 francs), Antoine Ricardou, Hervé Perez, François Zab, Daniel Pouzet, Hervé Griffon (10 000 francs chacun).

Le Grand Prix d’Architecture est ouvert aux architectes et étudiants en architecture, de nationalité française, âgés de moins de trente ans. Cette année, sur deux cent treize inscrits, dix candidats avaient été admis pour la troisième épreuve définitive.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°39 du 30 mai 1997, avec le titre suivant : Les Brèves : Le Musée de Kaboul, Charles Villeneuve, Le Grand Prix d’Architecture...

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque