Mercredi 17 octobre 2018

directeur

Les ambitions de Peter Noever

L'ŒIL

Le 1 juin 2000 - 155 mots

Fondé en 1864, le MAK (Musée des Arts appliqués) de Vienne vient de présenter trois expositions qui illustrent bien la diversité de sa programmation. Le designer canadien Bruce Mau et le théoricien américain André Lepecki ont réalisé Stress, une installation à quatre mains sur l’exploration du corps humain. Quant à Richard Prince, il a exposé ses photographies sur la vie quotidienne américaine. La grande manifestation reste toutefois « Art and Industry » qui a présenté l’histoire du musée au travers d’une sélection de ses chefs-d’œuvre. Une politique voulue et suivie depuis 1986 par son directeur Peter Noever. Designer, historien de l’art mais surtout architecte, il a conçu de nombreux projets architecturaux dont la réalisation de la terrasse de son musée sur le jardin. Ambitieux pour son établissement, il a également fondé en 1996 le MAK Center pour l’Art et l’Architecture de Los Angeles et voudrait lancer un nouveau centre d’art contemporain dans d’anciens abris anti-aériens.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°517 du 1 juin 2000, avec le titre suivant : Les ambitions de Peter Noever

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque