Jeudi 20 septembre 2018

« Le public au cœur de l’institution muséale »

Par Olivier Michelon · Le Journal des Arts

Le 9 juin 2000 - 398 mots

Déclarant son intention de présenter « très rapidement » un projet de loi sur les musées, Catherine Tasca a répondu à un rapport parlementaire en se prononçant sur la création d’un label « Musée » et la mise en place de la gratuité pour les moins de dix-huit ans.

PARIS - “Je ne reviendrai pas sur les raisons du retard accumulé pour la mise en œuvre d’une telle réforme, considérée aujourd’hui, tant par la représentation nationale que par le gouvernement, comme indispensable”, a déclaré la ministre, tout en rappelant son intention de déposer “très rapidement” un projet de loi qui prendra en compte les conclusions de la commission présidée par Alfred Recours, député (PS) de l’Eure. En partie dévoilées lors d’un rapport d’étape (lire le JdA n° 101, 17 mars 2000), certaines suggestions du groupe parlementaire, comme la remise en cause de l’inaliénabilité des collections, ont été rejetées par la ministre ; elle a toutefois retenu la possibilité d’un transfert de propriété des dépôts de l’État au bénéfice des collectivités territoriales. Mesure qui ne toucherait que les fonds liés aux dépôts de 1811 et les œuvres acquises avant 1910, date de la première réglementation sur le sujet. Catherine Tasca a également estimé “nécessaire d’engager une réelle collaboration entre les musées et les Fonds régionaux d’art contemporain, notamment en favorisant des dépôts d’œuvres patrimoniales majeures de leurs collections dans les musées”, au risque d’effectuer un écrémage des collections des Frac et de désengager les musées d’une politique d’acquisition contemporaine.

Largement abordées dans le rapport, les mesures fiscales concernant l’incitation au mécénat d’entreprise, et la mise en place d’une taxe parafiscale sur la Loterie nationale et les casinos, n’ont, elles, fait l’objet d’aucune proposition du gouvernement. D’un côté comme de l’autre, le principal point de développement concerne la mise en place d’un label “Musée”, qui placera “le public au cœur de l’institution muséale”. Dans le cadre des lois de décentralisation, l’obtention de ce label impliquera des rapports plus constants entre musées et directions régionales des Affaires culturelles. À ce sujet, la ministre a d’ores et déjà fait savoir son “intention d’introduire des obligations pour l’ensemble des musées qui seront labellisés, comme par exemple la gratuité obligatoire pour les jeunes de moins de dix-huit ans et la généralisation de la gratuité pour tous les Français, un jour par mois”. Dans ce domaine, l’État a pourtant du retard sur de nombreuses municipalités.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°107 du 9 juin 2000, avec le titre suivant : « Le public au cœur de l’institution muséale »

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque