Samedi 14 décembre 2019

Le photographe russe Danila Tkachenko, cible des conservateurs

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 13 décembre 2017 - 89 mots

Moscou. Motherland, la récente production du jeune photographe (28 ans), représente des maisons de bois, abandonnées en pleine campagne et volontairement incendiées par Tkachenko. C’est précisément ce que lui reprochent des associations patrimoniales, invoquant une destruction de l’héritage russe, là où Tkachenko veut attirer l’attention sur la désertification rurale. La justice mène une enquête, il risque de deux à cinq ans de prison. Plusieurs fois récompensé, notamment par le World Press Photo en 2014, il s’est fait connaître avec sa série Zones interdites, des clichés de sites industriels abandonnés.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°491 du 15 décembre 2017, avec le titre suivant : Le photographe russe Danila Tkachenko, cible des conservateurs

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque