Vendredi 20 septembre 2019

Le permis de construire de la Samaritaine annulé

Par Margot Boutges · Le Journal des Arts

Le 22 mai 2014 - 100 mots

PARIS - Le tribunal administratif de Paris a annulé le 13 mai 2014 le permis de construire autorisant LVMH a démolir et reconstruire l’îlot de l’ancienne Samaritaine bordant la rue de Rivoli en raison notamment de la mauvaise intégration dans le tissu urbain de la façade blanche aux ondulations verticales conçue par l’agence Sanaa. La mairie de Paris et LVMH ont annoncé qu’elles allaient faire appel de ce jugement qui entérine le recours des associations SOS Paris et la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France. La démolition de l’îlot, quasiment achevée, a été arrêtée.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°414 du 23 mai 2014, avec le titre suivant : Le permis de construire de la Samaritaine annulé

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque