Samedi 7 décembre 2019

Le patrimoine archéologique en Libye

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 30 novembre 2011 - 116 mots

TRIPOLI - Le 26 novembre, la Libye a révélé la saisie, le jour de la chute de Tripoli, de 17 pièces archéologiques datant de l’ère romaine, dans le véhicule d’une brigade pro-Kadhafi en route pour l’aéroport.

Salah al-Agab, directeur du département des Antiquités du pays, dit soupçonner les soutiens du dictateur déchu d’avoir voulu faire sortir ces pièces du pays, « probablement […] pour financer leur attaque ». Le trésor de Benghazi (lire le JdA no 356, 4 novembre 2011) reste, quant à lui, introuvable. Rares étaient les personnes à savoir l’endroit où il avait été mis en sécurité. Seules les pièces les plus précieuses ont été dérobées, aussi le vol semble-t-il être le fait d’initiés.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°358 du 2 décembre 2011, avec le titre suivant : Le patrimoine archéologique en Libye

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque