Révélation

Le passé trouble de Getty

Le Journal des Arts

Le 7 novembre 2003

Le milliardaire texan aurait collaboré avec le régime nazi au début de la Seconde Guerre mondiale.

LONDRES - D’après un rapport des services secrets britanniques datant de 1941, Jean Paul Getty (1892-1976), le milliardaire texan du pétrole, fondateur en 1953 du Getty Museum et du Getty Trust, aurait soutenu de manière active le régime nazi au début de la Seconde Guerre mondiale. Le Sunday Telegraph de Londres a publié le 24 août des extraits d’un dossier récemment rendu public aux Archives nationales à Kew, au sud-est de Londres. Selon ce dossier compilé par l’équipe de coordination de la Sécurité britannique basée à New York, J. P. Getty serait revenu de Berlin en 1939, en « parlant jovialement de son “ vieil ami” Hitler ». L’Hôtel Pierre, son hôtel à New York, aurait servi de pension de famille à des sympathisants nazis et des espions en tout genre. Parmi ses clients figure le tristement célèbre Serge Rubinstein, ayant pour associé un banquier à la solde de Hermann Goering et qui fut appréhendé à Trinidad en 1941 avec 100 000 dollars en argent liquide. Rubinstein « semble avoir été impliqué dans une affaire de pétrole mexicain destiné à l’Allemagne, aux côtés du candidat à la présidence du Mexique, Almazan, et de J. Paul Getty, propriétaire fortuné de l’Hôtel Pierre ». Un million de barils de pétrole auraient transité par la Russie pour être livrés à l’Allemagne, et ce en dépit du blocus britannique. De nombreux personnages aux activités douteuses auraient résidé à l’Hôtel Pierre, parmi lesquels un gestionnaire de J. P. Getty, qui fut officier de sous-marin allemand. Nous n’avons malheureusement pas pu vérifier ces informations révélées par le Sunday Telegraph, le dossier restant inaccessible pour cause de restauration.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°180 du 7 novembre 2003, avec le titre suivant : Le passé trouble de Getty

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque