Mercredi 17 octobre 2018

Lille 2004

Le Nord, le public et le musée

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 19 mars 2004 - 592 mots

Les « Beffrois de la culture », des expositions de chefs-d’œuvre organisées
à l’occasion de Lille 2004 dans douze villes du nord de la France.

 LILLE - À l’occasion de « Lille 2004, capitale européenne de la culture », l’Association des conservateurs des Musées du Nord - Pas-de-Calais a mis sur pied « Les beffrois de la culture », une manifestation destinée à rendre accessibles au plus grand nombre les chefs-d’œuvre des musées français. Douze villes dépourvues de structures culturelles ont été sélectionnées pour accueillir, chacune pendant trois semaines (du 6 au 26 de chaque mois tout au long de l’année), une exposition autour d’une œuvre majeure prêtée par de grandes institutions, tels les musées du Louvre, d’Orsay et de l’Orangerie, à Paris, le Musée d’art moderne de Villeneuve d’Ascq ou encore les musées des beaux-arts de Rennes, d’Arras, de Dunkerque et de Valenciennes. « Il s’agit d’attirer des populations qui n’ont pas l’habitude de venir au musée. Le principe est d’amener le musée à eux dans des lieux à dimension humaine, des endroits familiers », explique Danièle Bloch, responsable du commissariat des expositions. L’opération aura coûté plus de deux millions d’euros, dont la moitié a été consacrée à la scénographie. Celle-ci est assurée par Didier Blin, habitué des musées nationaux, qui a conçu en 2002 la scénographie de « Mondrian » au Musée d’Orsay, et vient d’achever celle de « La Grande Parade » au Grand Palais, à Paris. Installée le plus souvent dans la salle du conseil de la mairie – laquelle pour l’occasion se transforme en véritable salle de musée –, chaque exposition développe un thème général comme « Les hommes au travail », « La nature morte » ou « L’homme moderne et la nature ».
Pour guider les visiteurs, une équipe de médiateurs se tient à leur disposition. Le concept semble fonctionner puisque la première manifestation, organisée à Liévin en janvier autour de Rodin, a réuni 16 000 visiteurs (sur une population de moins de 35 000 habitants). Il s’agit, en outre, d’une initiative bienvenue à l’heure où la région Nord - Pas-de-Calais fait valoir sa politique culturelle en vue d’accueillir la future antenne du Musée du Louvre – sur le modèle de l’annexe de Centre Pompidou à Metz (Lorraine). Les œuvres du prestigieux musée pourraient s’installer à Arras, Lens, Calais ou Boulogne-sur-Mer, mais rien n’est joué puisque Amiens, en Picardie, est aussi en lice… Loin de ces considérations politiques, les « Beffrois » continuent leur route. Après Saint-Pol-sur-Ternoise, où « Corot » vient de s’achever, c’est Avesnes-sur-Helpe qui crée l’événement avec le grand Vase des Éléments prêté par le Musée de la céramique, à Sèvres, pour évoquer les rapports entre créateurs et artisans. Au mois d’avril, ce sera au tour d’Orchies avec Le Cirque sur fond noir de Marc Chagall. Parmi les expositions à venir : « Autour de Jean Tinguely, le détournement des objets » à Denain (juin), « Autour de Chardin, la nature morte » à Licques (juillet), « Autour de Picasso » à Aulnoye-Aymeries (août) et « Autour de Rembrandt » à Hesdin (octobre) – deux présentations sur le thème du portrait –, ou encore « Autour de Millet, l’homme moderne et la nature » à Auxi-le-Château (novembre). Espérons que ces bonnes résolutions ne se limiteront pas aux réjouissances de « Lille 2004 », mais entraîneront des mesures concrètes en faveur de villes éloignées du monde muséal.

Les Beffrois de la culture

Rens. Association des conservateurs des musées Nord - Pas-de-Calais, 23, Grand-Place, BP14, 59051 Roubaix cedex 1, tél. 03 28 33 66 50, www.musenor.com.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°189 du 19 mars 2004, avec le titre suivant : Le Nord, le public et le musée

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque