Mercredi 19 décembre 2018

Le mufti d’Australie mêlé à un trafic d’antiquités

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 février 2000 - 76 mots

La cour d’assises de Quena (Haute-Égypte) a condamné à un an de détention le mufti de la communauté musulmane d’Australie, Tag El-Dine Hamed. Avec l’aide de complices, cet Égyptien naturalisé australien finançait des fouilles clandestines et transportait hors d’Égypte les pièces antiques ainsi découvertes.

Parmi ses dix associés se trouvaient quatre hommes, auteurs du meurtre d’un officier de police qui les avait surpris fouillant des sites isolés. Ils ont été condamnés aux travaux forcés à perpétuité.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°98 du 4 février 2000, avec le titre suivant : Le mufti d’Australie mêlé à un trafic d’antiquités

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque