Samedi 23 novembre 2019

Le MoMA orphelin

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 février 2006 - 100 mots

NEW YORK - Ancien conser­vateur en chef des collections de peintures et de sculptures du Museum of Modern Art (MoMA) de New York de 1968 à 1988, William S. Rubin est décédé à l’âge de 78 ans le 22 janvier.

Né à Brooklyn, il a obtenu son doctorat en histoire de l’art à la Columbia University, avant d’intégrer le musée en 1967. Sa politique d’acqui­sitions a permis au MoMA d’ouvrir ses collections à l’expressionnisme abstrait, accueillant des chefs-d’œuvre tels One : Number 31, 1950 de Jackson Pollock. Parmi ses expositions deve-nues légendaires, la rétro­­spective Picasso, en 1980, avait occupé l’ensemble des salles du musée.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°230 du 3 février 2006, avec le titre suivant : Le MoMA orphelin

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque