Dimanche 21 octobre 2018

marchands

Le meilleur du design scandinave

L'ŒIL

Le 1 mai 2001 - 181 mots

« Chez nous il n’y avait plus de place, alors on a dû ouvrir une galerie », raconte Nicolas Hug. Une phrase explicite qui est devenue le titre de l’exposition d’ouverture de la galerie scandinave en octobre dernier. Elle résume aussi l’aboutissement d’un projet né entre un collectionneur (Philippe Menager), un antiquaire et marchand aux Puces (André Lecomte) et un homme d’affaires connu dans le monde de l’immobilier (Nicolas Hug). Il y a d’abord eu une première rencontre entre Philippe et André. « Quand André revenait de Scandinavie avec son camion, je l’attendais de pied ferme », et les maisons puis les dépendances se remplissent. Ensuite, Nicolas se prend au jeu. Ouvrir une galerie séduit le trio.
Et, face au Sénat, les trois compères présentent ce que le design scandinave de ces 20 dernières années a fait de mieux, montrant les plus grands designers des années 50 à 70 (Arne Jacobsen, Hans Wegner...) mais aussi ceux dont la redécouverte ne saurait tarder (Nanna Ditzel ou Bernt Friberg).

Galerie scandinave, 31, rue de Tournon, 75006 Paris, tél. 01 43 26 25 32.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Le meilleur du design scandinave

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque