Mercredi 17 octobre 2018

Le Louvre, Orsay et le Louvre Lens chutent encore

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 16 janvier 2017 - 253 mots

FRÉQUENTATIONS - Si 2016 a été une année noire pour le tourisme parisien, le bilan pour les musées de la capitale est contrasté d’une institution à une autre.

La baisse amorcée en 2015 à la suite des attentats se poursuit pour le Louvre (–15 % avec 7,3 millions visiteurs) et le Musée d’Orsay (–13 %, 2,99 millions). Un niveau loin de leur fréquentation de 2014, respectivement de 9,3 millions et 3,5 millions de visiteurs. Si la chute du tourisme étranger couplée à la fermeture durant quatre jours de ces deux établissements lors de la crue de la Seine expliquent ces résultats, cette désertion des touristes a toutefois moins touché le Centre Pompidou qui se maintient au-dessus des 3 millions de visites avec 3,33 millions ( 9 %) grâce à un plus grand nombre de visiteurs français. Il reste que tous les musées sont loin de retrouver leur niveau de 2014, y compris L’Orangerie, le Musée Guimet (malgré un léger mieux par rapport à 2015) ou le Musée national Eugène Delacroix, dont les 58 000 visiteurs ( 14 %) sont encore en deçà des 70 000 comptabilisés il y a deux ans. Idem pour les musées de la ville de Paris qui, avec 3 010 000 visiteurs en 2016, ne retrouvent pas leur niveau de 2014 (3 379 384), ou les musées en régions, que ce soit le Musée des beaux-arts de Lyon ou le Mucem. Le Louvre Lens, passé de 1,5 million de visiteurs à 444 600 en deux ans, continue de dévisser.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : Le Louvre, Orsay et le Louvre Lens chutent encore

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque