Mardi 11 décembre 2018

Ces obscurs objets du design

Le lit sort du chapeau

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 29 août 1997 - 226 mots

Notre rubrique consacrée aux objets de la vie courante accueille dans ce numéro le Pisolò, un pouf-lit gonflable dessiné par Denis Santachiara.

Dans le souci réitéré de donner une âme aux objets, avec parfois une pointe d’humour, à l’image de son paillasson chanteur, de son portemanteau cire-chaussures ou de son fauteuil basculant, Denis Santa­chiara a créé pour Campeggi un étrange siège, aussi attachant que pratique. À la proposition de dessiner un objet susceptible d’intégrer un catalogue d’articles et d’accessoires pour le Japon, le designer a créé pour cet éditeur, spécialiste, entre autres, des lits modulaires et du couchage en tout genre, un malicieux pouf qui, en quelques instants, se transforme en lit gonflable. La structure de l’assise en ABS, qui peut prendre des couleurs aussi différentes que le jaune, le gris ou l’orange, renferme un matelas en plastique à structure tubulaire recouvert de tissu élastique. Grâce à une pompe électrique dissimulée dans le corps de l’objet, le lit se gonfle et se dégonfle aisément, prenant une forme colorée, allongée et arrondie. À cette esthétique amusante, ce lit d’appoint allie le confort d’un matelas à ressorts. Les deux petits trous qui servent de prises d’air pour le gonfleur sont comme deux yeux qui viennent animer cet étrange visage couronné par un chapeau. En personnalisant ce meuble, Denis Santachiara nous propose un accessoire amical pour notre environnement domestique.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°42 du 29 août 1997, avec le titre suivant : Le lit sort du chapeau

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque