Vendredi 23 octobre 2020

Le directeur de la Frick Collection s’en va

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 janvier 2003 - 170 mots

Samuel Sachs II a annoncé au début du mois de janvier qu’il quittait la direction de la Frick Collection, à New York, à la fin du mois de septembre 2003, au terme de six années d’exercice. Ouvert au public depuis 1935, ce joyau de la Cinquième Avenue, que certains comparent au Musée Nissim de Camondo ou au Musée Carnavalet, tous deux à Paris, a réussi à s’adapter de manière très subtile aux nouvelles exigences des visiteurs, avec entre autres un site internet proposant une visite virtuelle de ses collections. “J’adore entendre les gens dans les galeries dire que la collection Frick s’est véritablement améliorée mais n’a pas du tout changé”, se félicitait Samuel Sachs, dans les pages du New York Times du 9 janvier. Un porte-parole du musée a déclaré que le conseil d’administration n’avait pas souhaité renouveler le contrat de leur directeur, parce que ce dernier n’était pas suffisamment agressif pour les levées de fonds et que ses projets d’agrandissement du musée sous les jardins ne faisaient pas l’unanimité.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°163 du 24 janvier 2003, avec le titre suivant : Le directeur de la Frick Collection s’en va

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque