Lundi 16 septembre 2019

L’art à l’épreuve de la science

Par Marion Le Bec · Le Journal des Arts

Le 13 février 2014 - 74 mots

FERRARE - Grâce à une technique inédite, l’Institut italien de physique nucléaire de Ferrare a mis en évidence le défaut d’authenticité d’un tableau jusque-là attribué à Fernand Léger (1881-1955), et conservé dans la collection Peggy Guggeheim à Venise. La mesure du carbone 14 présent dans la toile a permis d’identifier la contrefaçon : la période de la guerre froide ayant connu un pic de carbone 14 dans l’atmosphère, l’œuvre aurait dû en être affectée.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°407 du 14 février 2014, avec le titre suivant : L’art à l’épreuve de la science

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque