Mercredi 21 février 2018

L’art au Sénat côté jardin

L'ŒIL

Le 13 mars 2008

Ils sont sept et ont été choisis par Emmanuel Daydé, sous-directeur à la Direction des Affaires culturelles de la Ville de Paris. Sept plasticiens investissent donc l’Orangerie du Sénat à Paris du 14 juin au 9 juillet sous le thème du Jardin des délices. Faisant ou non référence au célèbre tableau de Jérôme Bosch, Joël Brisse, Fabian Cerredo, Étienne Jacobee, Denis Monfleur, Michel Pelloille, Sophie Sainrapt et Benoît Tranchant y exposent leurs œuvres souvent monumentales. Cette exposition permet ainsi de redonner vie à ce lieu magique construit par Alphonse de Gisors au milieu du XIXe et qui accueillit, un temps, les toiles alors contemporaines de Girodet, Ingres ou Delacroix. Grâce à la volonté d’ouverture de François Poncelet, le Sénat se remet au diapason de l’art actuel, du moins celui d’une création négligée.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°517 du 1 juin 2000, avec le titre suivant : L’art au Sénat côté jardin

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque