Dimanche 23 février 2020

L’anti dogmatique - Anna Mark

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 20 octobre 2015 - 336 mots

Peintre - Après avoir fui les chars russes à Budapest en 1956, Anna Mark séjourne un temps à Sarrebruck avant de s’installer en 1959 en France, accomplissant ainsi un rêve : « Je voulais devenir peintre à Paris. »

Depuis plus de cinquante ans, cette Hongroise exilée, issue d’un milieu de poètes et d’intellectuels, réalise une œuvre picturale rare, constituée de tableaux-reliefs vibrants et de gouaches sur fonds sérigraphiés, laissant émerger des couleurs de terre et des rouges magnifiques. Fascinée par le jeu de la lumière sur les murs blancs en Grèce, cette plasticienne au métier sûr réalise un art abstrait tout en retenue, basé sur l’économie de moyens, l’héritage constructiviste et la subtile harmonie entre plein et vide. Mais ses formes géométriques répétitives, qui structurent ses reliefs et ses papiers, ne lui interdisent pas pour autant de lorgner vers le réel : « Mon abstraction n’est pas dogmatique. Je fais du non-figuratif mais je n’ai jamais été totalement abstraite ; d’ailleurs, des portes, des fenêtres, des bateaux apparaissent… » Suscitant l’admiration de sa galeriste parisienne (« une femme d’une grande probité ») ainsi que du directeur du Centre d’arts plastiques de Royan, Jean-Pascal Léger (« une œuvre rigoureuse et émotionnelle puissante »), Anna Mark gagne à être davantage connue ; gageons que les deux expositions qui honorent son travail cet automne, au Musée d’art et d’histoire de Meudon et à la Galerie Marie Hélène de La Forest Divonne, lui offrent une visibilité méritée.

Repères

1928
Naissance à Budapest

1946–1950
Étudie à l’École des beaux-arts de Budapest

1959
S’installe à Paris et y vit depuis, avec son mari Gábor

1964
Premier solo show à la Galerie du Haut Pavé (Paris)

1990
Exposition personnelle au Musée Vasarely de Budapest

2003
Expose avec Lucien Hervé à l’Hôtel des arts de Toulon

2015
Exposition monographique, « Reliefs, gouaches, dessins et gravures », au Musée d’art et d’histoire de Meudon (jusqu’au 22 novembre), et exposition personnelle à la Galerie Marie Hélène de La Forest Divonne à partir du 26 novembre 2015

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°684 du 1 novembre 2015, avec le titre suivant : L’anti dogmatique - Anna Mark

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque