Vendredi 23 octobre 2020

Livre

L’Amateur et Marval rachetés

Le Journal des Arts

Le 5 mai 2014 - 473 mots

Jean-Noël Flammarion vient d’acquérir les deux maisons d’édition spécialisées qui étaient en sommeil.

PARIS - Dans la famille Flammarion, c’était lui qui s’occupait de la librairie, ayant obtenu la concession de celle du Centre Pompidou à la fin des années 1970. Jean-Noël Flammarion revient aux livres en rachetant les Éditions de l’Amateur, spécialisées en art décoratif, ainsi que l’éditeur de photographie Marval, propriétés du groupe Vilo depuis 1995. Il reprend les deux salariés ainsi que le fonds éditorial.

Collectionneur, passionné d’art contemporain et de photographies, l’arrière-petit-fils du fondateur de Flammarion, après la cession du groupe aux Italiens de Rizzoli en 2000, avait développé une activité de carterie/affiches pour les musées sous le titre de « JNF Éditions », et ouvert en 2011 la galerie d’art « Rue Visconti ». Il éditait jusque-là des livres d’artiste, aux tirages confidentiels, avec de grands noms comme Arman, Christian Boltanski, Valérie Mréjen ou Niki de Saint Phalle. En acquérant ces deux maisons, JNF éditions passe à la vitesse supérieure en se dotant d’un contrat de diffusion en librairie, avec le groupe Flammarion. « C’est un nouveau souffle pour nous puisque nous bénificions, avec le même distributeur que les éditions du Centre Pompidou et de la RMN [Réunion des musées nationaux], d’une plus grande visibilité », confie l’éditrice d’art contemporain Juliette Gourlat, depuis trente ans aux côtés de Jean-Noël Flammarion.

Le projet éditorial débute par la reconstruction de l’Amateur, qui végétait au sein du groupe Vilo, en grande difficulté. La maison, réputée pour ses monographies, catalogues raisonnés et dictionnaires dans le domaine des arts décoratifs, a redémarré le 23 avril avec la publication de Corot et les peintres du Nord par Dominique Horbez ainsi que d’une monographie consacrée au peintre satiriste allemand George Grosz par Ralph Jentsch. « Notre projet est de renforcer le catalogue dans la ligne éditoriale qui est la nôtre – les arts décoratifs – et de développer dans un deuxième temps des titres liés à l’art contemporain et aux arts premiers », explique Michel Jullien, à la tête de cette maison depuis 1995. À la rentrée, deux livres d’artiste réalisés avec Niki de Saint Phalle vont ainsi être adaptés, dans leur prix et leur forme, au marché de la librairie généraliste à l’occasion de l’exposition programmée au Grand Palais.

Réédition des classiques

La production s’étoffera progressivement. Symboliquement, Michel Jullien programme en septembre une cinquième édition du Dictionnaire des petits maîtres de la peinture, 1820-1920, soit le tout premier titre de la maison, née dans le giron de la salle des ventes Drouot en 1975, sous les couleurs du marché de l’art. L’autre classique du catalogue, l’argus bisannuel des albums de BD, Trésors de la bande dessinée : BDM est prévu pour octobre. Le rythme de croisière devrait être trouvé en 2015 avec une douzaine de nouveautés par an pour l’Amateur et trois pour Marval.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°413 du 9 mai 2014, avec le titre suivant : L’Amateur et Marval rachetés

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque