Samedi 28 novembre 2020

L’Allemagne s’offre un Musée Gehry

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 mai 2005 - 164 mots

HERFORD (WESTPHALIE) - Le musée d’art contemporain signé de l’architecte américain Frank O.  Gehry et installé dans la petite ville d’Herford en Westphalie a ouvert ses portes le 7 mai après cinq ans de travaux.

Baptisé « MARTa » (Meubles, ART, Ambiance), l’établissement, qui n’est pas sans évoquer le Guggenheim de Bilbao, est un entrelacs de vagues de brique réfractaire jaune coupées de plaques d’acier, au centre duquel se trouve un hall de 22 m de haut. Autour de ce hall se regroupent cinq galeries, totalisant une surface d’exposition de 2 500 m2. Son édification dans une ville de seulement 65 000 habitants avait suscité la polémique en raison notamment de son coût, jugé exorbitant. Le budget alloué à sa construction est passé de 15 millions d’euros à 29 millions au final. Un budget annuel de trois millions d’euros est en outre prévu pour son fonctionnement. La ville « avait deux options : soit s’endormir, soit se tourner vers le futur », a expliqué Jan Hoet, le directeur artistique du nouveau musée (lire le JdA n° 214, 29 avril 2005).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°215 du 13 mai 2005, avec le titre suivant : L’Allemagne s’offre un Musée Gehry

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque