Mercredi 12 décembre 2018

La Pologne achète sa Joconde

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 16 janvier 2017 - 147 mots

CHEF-D’ŒUVRE - La transaction a eu lieu dans le plus grand secret. Pour Noël, l’État polonais s’est offert un cadeau inestimable : le tableau le plus célèbre du pays, La Dame à l’hermine.

L’iconique portrait de Léonard de Vinci était jusqu’ici la propriété de la Fondation Czartoryski. Une structure privée gérant la fabuleuse collection des princes Czartoryski depuis la chute du régime communiste, quand la famille s’est vu restituer les œuvres confisquées par le pouvoir au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. D’après les médias polonais, l’État n’aurait déboursé que 230 millions d’euros pour acquérir la totalité de cette collection comptant de dizaines des milliers d’œuvres, d’objets d’art et d’armes anciennes. Une sacrée affaire quand on sait que le seul Léonard est estimé à 350 millions d’euros ! L’État pourra aussi faire valoir ses droits sur les œuvres des Czartoryski spoliées par les nazis encore portées disparues.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : La Pologne achète sa Joconde

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque