Mercredi 20 janvier 2021

La loi mécénat à la mode italienne

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 28 octobre 2015 - 47 mots

ROME - Au terme de la première année de plein exercice de l’équivalent français des niches fiscales relatives au mécénat, dites « Aillagon », les fondations lyriques et musées italiens auraient reçu 34 millions d’euros. À comparer aux 500 millions (chiffre approximatif) du mécénat culturel en France.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°444 du 30 octobre 2015, avec le titre suivant : La loi mécénat à la mode italienne

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque