Vendredi 19 octobre 2018

La justice déboute les inventeurs de Chauvet

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 16 janvier 2017 - 73 mots

JUSTICE - Les découvreurs de la grotte Chauvet-Pont d’Arc revendiquaient depuis longtemps la qualité de détenteurs de droits d’auteur sur les œuvres pariétales, considérées par leurs soins comme des œuvres posthumes. La Cour de cassation a confirmé la décision de la cour d’appel de Paris ayant rejeté l’ensemble des demandes des trois découvreurs de la célèbre grotte. La décision clôt désormais toute possibilité de faire reconnaître un caractère inédit à des œuvres pariétales.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : La justice déboute les inventeurs de Chauvet

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque